Association un
Solidarité - Autonomie

Categories

Accueil > Au Sénégal > Réalisations au Sénégal > 2013

30 novembre 2014
Association un

2013

Avec Tunis Air, départ de St-Nazaire le vendredi 11 janvier ; transit de 2h à Tunis Carthage. Difficulté d’orientation vers les bons couloir pour trouver notre porte d’embarquement pour Dakar, c’est un véritable parcours du combattant, pour attraper de justesse notre avion, essoufflés et épuisés.

Arrivée à Dakar samedi 12 à 0h15. En sortant de l’aéroport un sénégalais vient à notre rencontre en nous disant que Ibou nous attend « par là ». Voyant qu’il nous entraîne vers le salon de réception, Geneviève le stoppe et refuse d’avancer sans voir Ibou qu’elle appelle. Il dormait dans son véhicule et arrive nous dit-il. Entre temps un policier nous demande qui sont les 2 jeunes près de nous. Il leur demande de nous laisser tranquilles. Ibou arrive enfin avec Hubert et nous rejoignons son véhicule chargé de matériel de bureau. Ibou nous dit que c’est son bureau et qu’il n’a pas pensé à le décharger pour loger nos bagages, ce qui nécessite un peu de rangement dans le coffre. Direction Parcelles Assainies, chez Ibou où nous passons 2 jours dans le stress car il n’a pas acheté nos billets de ferry, contrairement à ce qu’ils nous avait dit par internet. Il nous dit avoir rendez-vous avec une hôtesse auprès de qui il a posé 2 réservations en cabine 4 places. A 5h le lundi matin nous partons avec lui et Hubert à la gare maritime pour acheter enfin nos billets mais l’hôtesse n’est pas là et les seules places encore disponibles sont en fauteuils promettant une traversée difficile dans cette salle carrément « réfrigérée ». En fait Ibou s’est trompé de jour de rendez-vous. Nous achetons 2 places en fauteuil.

A Ziguinchor, des abeilles se sont invitées dans le jardin de la maison.

La voiture s’invite chez le mécano. Changement des conduites d’huile de freins qui ont éclaté lorsque j’ai voulu sortir la voiture du garage. Elles avaient rouillé. Changement du phare endommagé par un âne l’an passé. Puis changement des plaquettes de freins arrière. La pédale d’embrayage fait aussi des siennes. Nous avons dû changer une pièce. Au garage, nous constatons que les coussins de suspension arrière sont à changer. Il es nécessaire de les faire venir avec un ami lyonnais qui vient séjourner en Casamance.

En mai, installation de deux bandes de vingt cinq mètres de permaculture à Mlomp, Tendouck, ces bandes seront couvertes de paille. En août nous y semons du riz.

En Juin, fabrication de deux ruches de forme kényane pour l’essaim d’abeilles de notre jardin.

Fourniture de semences à quelques groupements féminins.

Geneviève reprend du service à l’hôpital Silence où le docteur Cissé lui demande si elle accepte de saisir les 1500 dossiers en souffrance, des patients du PTA (Pavllon de Traitement Ambulatoire). Le docteur Barry, lui demande le même travail au niveau des mutuelles, elle refuse car pour mener à bien son travail, elle a dû travailler tous les week-ends et jours fériés, faute de matériel informatique disponible.
Le projet de faire recevoir les tradipraticiens labellisés, échoue car ils sont décédés en septembre 2012.

Parallèlement, grand chantier sur la maison pour monter les murs de l’étage et poser enfin la toiture, gage d’isolation des pluies qui entraînent tous les ans des infiltrations murs et plafonds de la maison.